Rubrique :  Edentement complet

Avec le concept All-on-4, 4 implants dentaires peuvent suffire à traiter un édenté total.

Dans la quasi-totalité des cas, le patients peut repartir avec des dents fixes immédiatement après la mise en place des implants dentaires.

Associé à l'implantologie assistée par ordinateur le concept All-on-4 permet un traitement rapide et peu invasif du patient édenté.

Au maxillaire, en raison de la plus faible qualité osseuse, un All-on-6 sera plus fréquemment employé.

ALL-ON-4: Remplacer toutes ses dents grâce aux implants dentaires (62LTM, Chirurgiens-Dentistes à Paris 7 ème arrondissement, 75007)

Le concept All-on-4 a été développé par Paulo Malò, dentiste portuguais, et permet dans certains cas de traiter un édenté complet avec seulement 4 implants dentaires.

Le concept All-on-4 repose sur 3 principes fondamentaux:

-l'utilisation de 4 implants dentaires pour traiter les édentés totaux. Ces 4 implants sont répartis sur l'arcade de façon à obtenir une assise bio-mécanique suffisante. L'espacement des implants dentaires permet en outre au patient de bénéficier d'espace inter-implantaires importants garantissant une hygiène aisée,

-l'angulation à 30° des 2 implants postérieurs pour éviter des structures anatomiques telles que le nerf alvéolaire inférieur ou le sinus maxillaire et ainsi réduire les indications de greffe osseuse. L'utilisation d'implants angulés est maintenant documenté depuis plus de 10 ans dans la littérature scientifique et a fait preuve de son efficacité pour limiter le recours aux greffes osseuses.

-la mise en place immédiate d'une prothèse fixée provisoire. Le patient peut quitter le cabinet avec des dents fixes immédiatement après la mise en place de ses implants dentaires. Après 4 à 6 mois de cicatrisation, la prothèse d'usage est réalisée une fois que l'ostéointégration des implants est effective.

Comme pour tout traitement médical, il est néanmoins important d'éviter de standardiser son approche thérapeutique et de considérer que tous les édentés totaux ne sont pas de bons candidats à une telle procédure. Différents facteurs devront venir moduler le choix thérapeutique:

-la résorption osseuse: l'utilisation d'implants angulés introduit une difficulté technique pour toute l'équipe soignante ; en cas de faible résorption où l'emploi d'un tel artifice ne contribue en rien à éviter une greffe osseuse, cette technique est superflue ;

-les capacités masticatrices du patient et la nature de l'arcade antagoniste: le recours à seulement 4 implants dentaires pour traiter un patient présentant de fortes capacités masticatrices constitue une forte prise de risque et ce d'autant plus si l'arcade opposée est dentée ou reconstituée par une prothèse implanto-portée ;

-la qualité osseuse du patient: éviter les greffes osseuses peut être séduisant mais en cas de faible qualité osseuse il peut être préférable d'utiliser plus d'ancrages implantaires ou de s'orienter vers une augmentation  osseuse plaçant le patient dans un contexte bio-mécanique plus favorable. Dans la majorité des cas, au maxillaire, la mise en place de 6 implants sera préférée et un All-on-6 sera réalisé.

Le concept de traitement All-on-4 peut donc rendre des services importants au patient comme à toute l'équipe soignante mais son utilisation devra être réservée à des situations spécifiques où le bénéfice pour le patient est clairement établi.

 

 

Article rédigé par le praticien le 17/07/2016