Implants dentaires : Vos questions

Accepter ses dents telles quʼelles étaient ou sʼaccommoder dʼune prothèse dentaire à la tenue médiocre a été pendant longtemps une nécessité. Aujourdʼhui, les personnes qui se préoccupent de leur apparence ou de leur santé bucco-dentaire peuvent retrouver le sourire grâce à la dentisterie esthétique et aux solutions implantaires modernes.

Quels sont les avantages des implants dentaires ?
Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles vous devriez envisager un implant dentaire :

    • Une solution efficace et éprouvée. Tout le monde s’accorde à reconnaître que les implants dentaires sont la méthode la plus efficace utilisée à ce jour pour le remplacement des dents. Posés par des équipes spécialement formées, les implants et les prothèses actuels ont l’apparence de dents naturelles. La couleur, la forme et le contour des dents de substitution peuvent être adaptés pour correspondre au mieux à vos dents naturelles. De plus, les implants dentaires permettent d’éviter l’altération des dents saines.

    • Conserver une apparence jeune. La préservation osseuse est l’un des principaux avantages des implants dentaires. Lorsque des dents manquent, l’os commence à se résorber avec le temps. Une perte osseuse significative peut entraîner une rétraction des gencives, ce qui se traduit par un contour ridé des lèvres et par un affaissement de la bouche et du menton. Les implants dentaires permettent de pallier ce problème en empêchant la résorption de la mâchoire par la stimulation osseuse qu’ils induisent.

    • Préserver vos dents saines. Avec les bridges dentaires classiques, les dents adjacentes sont utilisées comme points d’ancrage et doivent généralement être modifiées. Ce n’est pas nécessaire avec les implants dentaires et cela permet de préserver les dents saines dans leur état naturel.

    • Des solutions confortables qui durent. Les solutions prothétiques et implantaires de dernière génération offrent une longévité inégalée. Elles sont plus stables, plus confortables et plus fonctionnelles que les prothèses classiques. De plus, fabriqués à partir de matériaux biocompatibles, les implants dentaires sont également mieux tolérés par l’organisme. Avec des soins et une hygiène bucco-dentaire appropriés, une solution prothétique dure plusieurs années ; certains implants dentaires sont quant à eux en place depuis près de 40 ans avec succès.

    • Stabilité de rétention et sécurité. La stabilité de rétention des solutions prothétiques sur implants offre une résistance, une fiabilité et une longévité jusque là inégalée. Certains problèmes majeurs liés aux prothèses classiques sont ainsi éliminés: mauvaise adaptation, irritation des gencives, altération de l’élocution et du goût. Au final, la solution obtenue est esthétique, confortable, fiable et rassurante.

Le taux de réussite des implants dentaires est-il élevé ?
Avec des soins appropriés et des contrôles réguliers, vos implants peuvent atteindre une longévité exceptionnelle, bien supérieure aux autres restaurations pouvant vous être proposées. Bon nombre de patients portent des implants depuis 15 ans ou plus. La probabilité qu’un implant reste parfaitement fonctionnel au-delà de 10 ans est supérieure à 90%.
Néanmoins, sur cette durée, près de 30% des implants présentent des pertes osseuses anormales qui sont dans la grande majorité des cas à mettre en relation avec un problème de gencive qui est apparu ou a récidivé. Il est donc essentiel d’opter pour un suivi très rigoureux de vos gencives et de vos restaurations sur implant.

Êtes-vous un bon candidat pour un traitement implantaire ?
Les patients doivent subir un examen médical approfondi pour déterminer les risques encourus lors de la pose d’implants et les facteurs liés à la capacité de cicatrisation de l’os de la mâchoire ou de la gencive.

Qui peut bénéficier d’implants dentaires ?
Les patients jugés médicalement aptes à subir une intervention classique de chirurgie buccale.

Qui doit envisager le traitement implantaire avec prudence ?
Les patients présentant des pathologies ou autres facteurs susceptibles d’interférer dans le processus de cicatrisation (par exemple, affections des tissus conjonctifs, corticothérapie, infections osseuses, tabagisme) doivent faire l’objet d’un examen préliminaire approfondi pour évaluer les risques et bénéfices potentiels du traitement implantaire.

Par qui est effectuée la pose des implants dentaires ?
En théorie, tout chirurgien-dentiste est habilité à mettre en place un implant dentaire. Il est cependant recommandé d’avoir suivi une formation spécifique et de disposer d’un bloc opératoire dédié à la pratique de l’implantologie.

Néanmoins, les résultats sur lesquels on s’appuie pour évoquer la fiabilité des implants dentaires sont tous obtenus par des équipes de spécialistes chevronnés travaillant uniquement sur des patients enrôlés dans des programmes de maintenance et de suivi de leurs gencives très rigoureux.

De plus certains cas sont bien plus complexes que les autres et nécessitent plusieurs interventions (greffes d’os, greffes de gencive,...) pour permettre d’obtenir un résultat optimal.

Enfin, la mise en place d’implants est une pratique chirurgicale nécessitant une certaine expérience correspondant à une courbe d’apprentissage non négligeable. Une pratique régulière de l’implantologie et des différentes interventions pré-implantaires vous offrent une sécurité opératoire accrue.

Combien coûtent les implants dentaires ?
Le coût du remplacement d’une dent au moyen d’implants dentaires dépend de plusieurs facteurs, entre autres, le nombre de dents qu’il faut remplacer et le nombre d’implants dentaires nécessaires. Certaines exigences préopératoires peuvent être nécessaires pour garantir la pérennité de vos implants. Pour obtenir un premier devis, il est indispensable de faire réaliser un examen buccal préliminaire. Après un examen minutieux, nous vous recommanderons le traitement le plus approprié.


Qui peut y avoir recours ?

Les implants dentaires sont-ils la solution dans mon cas ?
Toute personne ayant perdu une ou plusieurs dents à la suite d’un accident, d’une maladie ou d’une carie peut avoir recours aux implants dentaires. Le facteur déterminant est la quantité d’os disponible. Un examen préliminaire est indispensable pour savoir si la solution est envisageable dans votre cas.

L’âge est-il un problème ?
Occasionnellement, les patients plus âgés affirment avoir peur que leur âge ne les empêche de bénéficier des avantages des implants dentaires. Toutefois, la santé est un facteur plus déterminant que l'âge. Si vous êtes en assez bonne santé pour supporter une extraction de dent, vous devez probablement l'être également pour recevoir des implants dentaires. Certaines maladies chroniques peuvent être une contre-indication au traitement avec implants dentaires. Après une évaluation minutieuse de votre dossier médical et dentaire, nous déterminerons si vous pouvez avoir recours aux implants dentaires.


Résultats escomptés

Dans quelle mesure les implants dentaires changeront-ils ma vie ?
Dans des indications simples, les dents sur implants dentaires ont la même apparence, procurent les mêmes sensations et remplissent les mêmes fonctions que les dents naturelles. Vous pourrez ainsi boire et manger comme vous le souhaitez. Mais surtout, les implants dentaires améliorent de manière significative la qualité de vie. L’embarras et le stress liés aux problèmes dentaires s’évanouissent et les personnes ne peuvent que se réjouir de l’effet positif que des dents fixes ont sur leur propre estime.

Mes nouvelles dents auront-elles l’air naturel ?
Si les implants dentaires sont associés à une prothèse de qualité, vos nouvelles dents dépasseront probablement vos attentes, en termes d’esthétique, de fonctionnalité et de confort. Souvent, les nouvelles dents ne se distinguent pas des dents naturelles.

Serais-je capable de mastiquer avec la même force et la même pression que je le faisais avec mes dents naturelles ?
Oui. Après une brève période d’adaptation, la mastication est comparable à celle des dents naturelles.


Traitement et soins

Comment se déroule un traitement par implant dentaire ?
Dans le cas idéal, les implants dentaires peuvent être posés en une seule et unique séance. Votre plan de traitement sera toutefois lié à votre situation clinique personnelle et s’articule classiquement en 4 étapes principales :

  • Diagnostic et plan de traitement. Nous commençons par effectuer un examen minutieux afin de déterminer si les conditions requises pour un traitement implantaire sont remplies. Il est essentiel à ce stade que les gencives et l’os ne présentent aucune inflammation ; de même, les caries dentaires devront être traitées. Au cours de cette phase de diagnostic, la quantité et la qualité osseuse sont aussi examinées avec précision. Si la quantité osseuse est insuffisante pour le traitement implantaire, une augmentation osseuse sera envisagée ajoutant une étape supplémentaire à votre traitement. 


  • Mise en place de l’implant. La mise en place de l’implant est effectuée très rapidement et, grâce à une anesthésie locale, elle est relativement peu douloureuse. Selon le protocole de traitement et le nombre de dents à remplacer, cela prendra entre une et deux heures. Dans certains cas limités, l’implant peut être mis en place dans la même séance que l’extraction de la dent. Dans certains autres cas, une prothèse provisoire à visée esthétique (mais sur laquelle vous ne pourrez manger que des aliments semi-liquides) pourra vous être proposée, c’est ce qu’on appelle la mise en charge immédiate. Enfin, aujourd’hui, les techniques de pointe de chirurgie guidée sont des alternatives pratiques pour la pose des implants dentaires, qui peut se dérouler en une seule séance grâce à la microchirurgie. Cette nouvelle méthode a considérablement simplifié le protocole pour les dentistes et le traitement pour les patients. Le principal avantage de la technique de chirurgie guidée est le nombre minime de manipulations des tissus mous grâce à la microchirurgie. Le temps de cicatrisation est significativement plus court, et la gêne normalement associée aux techniques chirurgicales implantaires classiques est moins importante. Le choix du protocole dépend de plusieurs facteurs comme votre santé buccale, les dents concernées (nombre, position…). Ces facteurs déterminent également le nombre de consultations pendant la période de traitement. Les implants peuvent être enfouis ou non enfouis sous la gencive. Quand ils sont enfouis, une seconde petite intervention sera nécessaire pour les dégager. 


  • Intégration biologique. Dans la grande majorité des cas, l’intégration de l’implant se produit assez rapidement et sans problème notable. En fonction, de la situation clinique, cette phase peut durer de 3 à 6 mois. Le rejet ne peut pas exister puisque ce n’est pas une greffe d’organe. Le matériau utilisé pour les implants dentaires est le titane qui est parfaitement toléré par l’organisme. Les complications les plus communes sont les suivantes : l’os qui ne prend pas sur l’implant, une infection ou une surcharge de l’implant. 


  • Dents définitives.La dernière étape de tout traitement implantaire est la fixation de la ou des nouvelles dents définitives. Dans certains cas, elle peut être effectuée immédiatement après la pose des implants. Les dents définitives sont conçues de manière individuelle, sur mesure et systématiquement réalisées à partir de matériaux biocompatibles. Ces couronnes sont fixées aux implants au moyen de ciment ou de mini vis.

Le traitement est-il douloureux ?
Dans toute intervention chirurgicale, le traitement peut entraîner certains désagréments. La mise en place d’un implant cause moins de gêne que la mise en place de plusieurs implants. Habituellement, l’anesthésie et la sédation sont pratiquées de manière à favoriser la diminution de toute gêne éventuelle durant l’intervention de pose d’implant dentaire. La plupart des patients ont déclaré que l’intervention était beaucoup plus facile à supporter qu’ils ne l’avaient imaginé. Nous vous prescrirons des médicaments pour soulager toute douleur post-opératoire.

Comment vais-je me sentir après l’intervention ?
Il est normal que la gencive et les tissus mous présentent quelques plaies et gonflements. Le cas échéant, les désagréments sont habituellement traités avec un anti-douleur ordinaire. Vous devriez être capable de travailler dès le lendemain.

Que se passe-t-il si cela ne marche pas ?
Quand un implant ne fonctionne pas, il est déposé et remplacé tout simplement par un autre et ce sans frais supplémentaires durant la phase d’intégration initiale.
Par la suite si un problème survient, les implants et pièces prothétiques utilisées dans votre traitement sont garanties 10 ans par le fabricant.

Comment faut-il préserver ses implants dentaires ?
Vous devez prendre soin de vos nouvelles dents et les faire contrôler régulièrement, comme vous le faites pour les dents naturelles. Brossez vos dents avec une brosse à dents et du fil dentaire ou des brossettes inter-dentaires comme nous vous l’avons conseillé. Prenez rendez-vous avec votre dentiste ou avec notre équipe tous les six mois ou plus fréquemment si cela vous a été recommandé.


Informations complémentaires

Besoin d’informations complémentaires ?
N’hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations sur votre plan de traitement et pour réaliser un examen médical afin de trouver les solutions de restauration les mieux adaptées à votre cas.

 

Table des matières :

 

Article rédigé par le praticien le 17/07/2016